forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Nous sommes mal ...

Aller en bas 
+9
Ceridwen
Brann du Senon
Morgwen
AnamCara
Adragante
bregwenn
Sonniios
Tiern
Auetos
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Tortequesne

Tortequesne


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 01/03/2011

Nous sommes mal ... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Nous sommes mal ...   Nous sommes mal ... - Page 3 EmptyLun 7 Mar 2011 - 22:35

L'homme est un SLF. Un Sans Lumière Fixe. Il est comme un tout petit enfant qui doit encore tant apprendre. Et on apprend bien qu'en se brûlant au feu.

En parlant de feu, vous connaissez la mégafaune australienne ? Non ? Normal, tous les grands animaux du continent ont été détruits par la chasse des aborigènes qui utilisaient le rabattage par brûlis. Tout un continent réduit en désert.
Aujourd'hui il n'y a pas plus écolo qu'un aborigène moderne...
Ou qu'un amérindien qui pleure sur les troupeaux de bisons de ses ancêtres. Au fait, vous avez déjà vu le Paresseux géant d'Amérique ? Non ? Normal. Massacrés par la chasse avant l'arrivée de l'homme blanc.
La mégafaune ne survit jamais à la présence de l'homme.
Croyez vous qu'un éleveur de chèvres traditionnel s'occupe de l'avancée du désert ? Non. Seulement de la disparition des pâturages.
Il en a toujours été ainsi.
L'homme ne se préoccupe de l'environnement que lorsqu'il est irrémédiablement dégradé.

Jusqu'à maintenant.

Il faut se mettre dans la tête que nos convictions sont en grande partie dictées par notre époque.
Nous nous souçions d'une famine sur un autre continent. Nous réfléchissons à la sauvegarde d'espèces qui ne nous rapportent rien directement. Nous étudions notre propre histoire comme jamais auparavant. Avons nous bien conscience du miracle que cela représente par rapport aux mentalités de nos ancêtres ?
Et comme notre savoir s'est accru ! Nous décodons le langage de la vie au coeur des chromosomes. Nous observons le coeur des étoiles.
Le citoyen occidental moyen a accès à des pouvoirs qui étaient l'apanage des rois d'autrefois. Nous pouvons avoir des discussions de niveau planétaire.
On parle des horreurs du XX° siècle. Oui, on a plus massacré que jamais dans l'histoire. Mais on n'a jamais eu autant de gens susceptible de se battre, autant de pouvoir pour s'entretuer. Et plus que tout, autant de gens pour s'en indigner !
Notez que les mises à mort ne sont plus chez nous un spectacle. Nous ne sacrifions plus d'êtres humains. (Ne relançons pas ici le débat du sacrifice humain chez les druides. A un moment donné de l'histoire, nous avons fatalement un ancêtre qui a regardé un autre verser le sang pour se concilier les dieux. C'est une pratique qui fut universelle.)
Même le sacrifice animal nous dégoûte (enfin la grande majorité. J'ai vu une wiccane égorger un poulet avec les dents, que ça m'a dégoûté des chickens wings.)
Les droits de l'homme sont peut être écornés tous les quatre matins mais nous ne sommes plus à l'époque où on pouvait légalement mutiler, vendre, tuer des êtres humains. Les droits de l'homme EXISTENT. C'est... Un miracle.
Et les philosophes...
Et les artistes...

Voyez vous que nous vivons une époque extraordinaire ?
Oui, elle est effrayante. Tant de pouvoir, si peu de temps pour acquérir la sagesse pour le maîtriser...

L'Enfant Humanité peut se détruire... Ou atteindre l'âge adulte.

J'ai la conviction que si les anciens peuples nous paraissent plus en accord avec leur environnement c'est surtout parce que nous ignorons ce qu'ils ont fait audit environnement pour qu'il soit comme ça et qu'eux même sont ignorants des moyens de le saccager qu'on a.

Vous savez, il faut vraiment que nous nous guérissions de l'Apocalypse. L'Apocalypse c'est la peur.
Nous avons toujours marché le long du gouffre. Nous vivons dans un univers dangereux. Il ne s'y passe pas cent mille ans sans qu'il nous tombe dessus un météore géant, une glaciation, une méga éruption catastrophique, une crise biologique majeure...
L'espèce humaine est passé plusieurs fois près de l'extinction sans même le savoir.
Nous découvrons ici et là les signes de ces catastrophes qui nous ont frôlé et qui auraient fait baver Nostradamus.

Nous avons survécu à tout, nous survivrons à nous même. Ou pas.
Notre devoir en tant qu'individus est de faire de notre mieux ici et maintenant.
Puisque druidisants nous sommes, nous devons éveiller notre conscience d'un monde-jardin dont nous devons par nécessité devenir le patient jardinier, conscient des interdépendances, du besoin de variété, de foisonnements, de raisonnements en terme de millénaires.
Le jardin sauvage...


Nous voilà à présent à une croisée du chemin.
Une de plus.
Plus tôt l'enfant Humanité sera adulte, mieux cela vaudra. Mais le processus d'apprentissage n'est pas terminé.
Nous nous devons d'élever nos consciences individuelles, de porter questionnement, d'ouvrir les yeux et d'orienter la lumière. Apprendre. Faire. Enseigner.
On a du travail...

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes mal ...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: La foire à tout :: Autres-
Sauter vers: