forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Sous le chêne des druides, par Kaledvoulc’h

Aller en bas 
AuteurMessage
Fergus

Fergus


Nombre de messages : 498
Age : 59
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

Sous le chêne des druides, par Kaledvoulc’h Empty
MessageSujet: Sous le chêne des druides, par Kaledvoulc’h   Sous le chêne des druides, par Kaledvoulc’h EmptyLun 16 Jan 2006 - 17:31

SOUS LE CHÊNE DES DRUIDES
ou
Le druidisme et la destinée de l’homme

(Dindan derw an drouized)
par Yves Berthou (Kaledvoulc’h)
Traduction de Philéas Lebesgue

Citation :
« Ayant traversé les trois calamités primitives d’Abred qui sont : la Nécessité, l’Oubli, la Mort ; ayant triomphé des trois nécessités qui s’attachent à sa nature mortelle : Souffrir, Se renouveler, Choisir (et par le pouvoir que donne la dernière, on ne peut connaître les deux autres avant leur échéance) ;

ayant franchi les trois alternatives : Abred et Gwenved, Nécessité et Liberté, Mal et Bien (toutes choses étant en équilibre, l’homme a le pouvoir de s’attacher à l’un ou à l’autre selon sa volonté), ayant remporté les trois victoires qui justifient l’état d’humanité : acquérir la Science avant que la mort ne survienne, acquérir la Force morale (ce qui ne se peut faire qu’entre la Liberté et le Choix, donc pas avant l’état d’humanité), l’Homme pénètre dans le monde des Esprits purs ou Monde de la Blancheur, et se crée une personnalité indestructible. La vérité, la volonté et la puissance accomplissent, par l’union de leur force, tout ce qu’elles désirent ; elles commencent dans l’état d’humanité et durent ensuite toujours.
» Le Druidisme enseigne l’Épreuve par l’Amour, et cette doctrine se retrouve dans les récits de la Table Ronde à travers la fantaisie apparente de l’affabulation. Chacun est libre de choisir les voies de son salut. La liberté lui a été donnée pour cela, et l’immortalité même ne peut nous être acquise que si nous nous révélons aptes à la conquérir. »

Ce bref résumé de la doctrine druidique, sur la base des Triades et du Barddas, a d’abord été rédigé en breton par Kaledvouc’h (Yves Berthou) sous le titre Dindan derw an drouized. Traduit en français par Philéas Lebesgue, il a paru pour la première fois en 1931.

http://www.arbredor.com/titres/chene.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le chêne des druides, par Kaledvoulc’h
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: La foire à tout :: Bibliothèque-
Sauter vers: