forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Le Malacos

Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Odacos Nemeton Rennina
Auetos


Nombre de messages : 4314
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

Le Malacos Empty
MessageSujet: Le Malacos   Le Malacos EmptySam 30 Avr 2022 - 9:21

LE MALACOS

Le Malacos Malaco10

Malacos est le nom que l’on donne au chapelet utilisé pour dire les garii. Le mot signifie littéralement « louable », c’est-à-dire celui qui est digne de louanger.

Le malacos est fait avec des perles de bois et un cordon de cuir. Les perles peuvent aller de 18 à 108 en passant par tous les multiples de neuf (18, 27, 36, 45, 54, 63, 72, 81, 90, 99 et 108).

Le malacos ne doit pas être vendu. Il est même censé être fait spécialement pour l’individu qui en a besoin avec la bénédiction du père spirituel, car la personne qui fait le malacos transfère quelque chose de son propre esprit à la personne qui le reçoit. Pour dire les choses en langage moderne, « une relation spirituelle est établie ». Et ce n’est pas une petite chose.

A propos de la fabrication du malacos, une chose importante : celui qui les fait doit être à jeun, chaste, et silencieux. Cela signifie que c’est un travail à faire en autato (« solitude ») ou en un lieu privé et non pas dans des rassemblements publics ou sociaux.

Le cordon à prière à pour objet d’aider à ramener et poser sa concentration sur la divinité et éventuellement à compter le nombre de récitations faites. Selon la tradition, on doit toujours l’avoir en main ou, du moins, l’avoir sur soi. Si l’on travaille, nous pouvons soit l’enrouler autour du poignet, soit le glisser dans une de nos poches. Par contre, quand nous sommes en habit nous devons soit l’enrouler autour du poignet, soit le « nouer » à la ceinture. Les ogioi, les auitamoi et les antodioi qui sont aussi des druuides le portent quand ils officient dans les services du Nemeton et pendant le Sacrifice, ce qui le rend visible. C’est là notre coutume. Quand une personne est vêtue en l'état druidique, le malacos est parmi les divers articles du vêtements donné au nouveau druuis à la cérémonie d’habillement.

Nous tenons le malacos dans la main droite quand on l’utilise, parce que le côté droit du corps est censé être le côté positif. Le malacos est posé sur l’index de la main droite et tenu avec le pouce. On fait glisser les perles, sans crispation, les unes après les autres d’avant en arrière, avec le pouce. A chaque perle on récite le garios court de la divinité (« AOUm MANUs ... ») et à chaque « arrêt », s’il existe, représenté par une perle plus petite, on récite le garios long.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Malacos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malacos = chapelet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: